Bibliothèque Constantinienne

Bibliothèque privée de Constantin (RR)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comptes Diocésains

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 457
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Comptes Diocésains   Mer 7 Nov - 9:18

Suite à accord de Monseigneur Eloin :

Citation :
À Eloin Date d'envoi Le 26 Octobre 1466 à 15h37
Objet Mettre l'argent du Diocèse à l'abri
Expire le 11 Novembre 2018
Monseigneur,

J'ai appris que le conseil comtal du Limousin avait prit de force le diocèse de Limoges afin de le piller.
Cela m'inquiète. Car la Memento a aussi attaqué Rodez, qui se situe non loin du diocèse d'Agen.
J'ai grand peur qu'une fois nommé évêque je ne puisse pas trouver quelqu'un de confiance afin de les nommer au poste de sénéchal ou de camérier.
Je souhaite donc mettre l'argent du diocèse à l'abri.
Il y a actuellement 5172 écus dans les caisses du Diocèse.
J'ai la possibilité d'en prendre 5000 et de les placer dans ma propriété à Marmande.
A moins que vous ayez des contacts de personnes qui pourraient le faire aussi ? Afin de répartir la somme entre plusieurs personnes et ainsi limiter les risques ?
J'ai vraiment peur de nommer un sénéchal ou un camérier malhonnête qui pillerait le diocèse. Vu la période d'instabilité qui règne en ce moment.

Bien entendu je m'engage sur l'honneur de ne point user de cet argent de façon personnelle. Je suis d'ailleurs assez riche comme cela. Mais une fois évêque j'ai comme projet d'aider au repeuplement de Marmande par le financement d'aides à l'installation (achat de champs) et de communiquer sur les actions charitables de l'église en créant un fond pour les gens brigandés.
J'ai aussi pour objectif de financer, à l'aide d'une bourse de 300 écus versée en plusieurs fois, la nouvelle Diacre d'Agen afin qu'elle poursuive ses écus dans la voie de l'église et puisse devenir autonome dans les confessions.
Et je compte aussi créer une garde épiscopale afin de vivifier le diocèse par des démonstration de chevalerie et qui sait, donner envie aux gens de s'impliquer dans la vie religieuse.

J'attends votre retour avec une inquiétude certaine,

Qu'Aristote vous protège.

Frère Theodoric

Citation :
De Eloin Date d'envoi Le 26 Octobre 1466 à 21h38
Objet Re: Mettre l'argent du Diocèse à l'abri
Expire le 18 Novembre 2018
Cher frère,

L'information du pillage du diocèse de Limoges a été portée à l'AEF, et je suys avec attention les informations provenant de là-bas. Il s'avère que ce serait plutôt une querelle entre le comte et l'évêque, le premier reprochant au second des moeurs dissolues et une préférence au voyage plutôt qu'à la difussion de la foy auprès de ses paroissiens ; le second affirmant que le comte et une bonne partie du conseil comtal sont des réformés et que le pillage du diocèse n'est qu'une façon de s'attaquer publiquement à luy puisqu'il s'oppose à eux. L'affaire a été saisie par l'Inquisition et une enquête sera menée.
Rodez était quant-à-elle depuys longtemps une terre en proie à la réforme, mais nous avons réussi à y nommer à la fin de l'été monseigneur Merlin.., fidèle aristotélicien sur place depuys des moys, qui redresse la situation petit à petit grâce à sa grande foy et sa patience à toute épreuve. Mais vous avez raison de vouloir protéger Agen, le Rouergue et la Memento ne sont pas loin.
Ce que je puys faire, en attendant vostre nomination officielle à la teste du diocèse, c'est vous renommer camérier le temps que vous puyssiez mettre l'argent à l'abri. Ainsi nous n'aurions pas besoin de chercher une presonne de confiance, avec le risque de tomber sur un vilain qui n'hésiterait point à garder les deniers du diocèse par devers-luy.

Je vous soutiens totalement dans vostre projet d'enseignement de la diaconesse d'Agen, elle m'a écrit pour me demander des renseignements sur la voie de l'Eglise hier, mais je n'ai pas eu le temps de luy répondre. Si vous le voulez bien, je vous la confie,ainsi vous pourrez luy enseigner tout ce qu'elle doit savoir. Quitte à luy faire moy-mesme commencer sa licence en attendant que vous ayez fini la vostre et obtenu le cursus professoral, qui vous permettra d'enseigner à vostre tour (si cet aspect-là de l'Eglise vous tente).

Pour ce qui est de la garde épiscopale, pour avoir moy-mesme voulu en instaurer une lorsque je fus archevesque de Bordeaux, la GE se gère au niveau d'un archidiocèse, et les soldats sont formés et nommés par la congrégation des Saintes-Armées. N'hésitez point à contacter monseigneur Melian de Ventoux, elle est spécialiste de la GE et des SA, elle saura vous renseigner bien mieux que moy.

Je prierai pour la réussite de vos entreprises, mon frère.

Eloin B.

Citation :
Eloin Date d'envoi Le 29 Octobre 1466 à 10h40
Objet Re: Re: Mettre l'argent du Diocèse à l'abri
Expire le 18 Novembre 2018
Ma Mère,

A dire vrai, le pillage de Limoges ne m'étonne guère. Et sans vouloir remettre en cause vos propos, car je n'ignore pas la profonde animosité qui règne entre le Comte actuel et l'Evêque (au demeurant assez sulfureux selon les rumeurs limousines), il n'en reste pas moins que le comte est un Réformé convaincu, qui a et attise une profonde haine envers Rome et les Aristotéliciens Romains. Je ne parle pas sans raison, je l'ai rencontré, plusieurs fois à Angoulême. C'est un être cruel, qui prônait déjà à l'époque le pillage des diocèses, des abbayes, le massacre des clercs et le viol des religieuses. Il n'est donc point étonnant qu'une fois arrivé au pouvoir, ledit Arry Zolen ait porté ses attaques sur nous. Une fois qu'il se sera amusé en Limousin, il partira, soyez en sûre, vers une région un peu relâchée afin de conduire les mêmes actions. Je ne connais l'Evêque Grégory que de réputation, je dois l'avouer. Mais elle est mauvaise. Très mauvaise. Le terreau fertile de la Réforme ne réside t il pas dans nos mauvaises gestions et nos faiblesses...?

Néanmoins, j'en reste persuadé : Zolen voulait le diocèse, voulait le piller, voulait humilier Grégory mais aussi et surtout la Sainte Eglise. Et des Zolen, la France en regorge. Je n'ai pas eu l'heur de rencontrer tous les Guyennois. Je ne sais pas qui, parmis eux, sont de fidèles soutiens de la la Cause du Très Haut. Pour tout dire, je connais assez peu la Province, pensez-vous que le conseil actuel peut représenter une menace ?

Au vu de votre dernier courrier, j'ai acheté 60 pains et 30 maïs (non pas aux prix bas, car après tout, nos caisses ne sont pas maigres mais à un prix médian) afin de pouvoir provisionner le marché de Marmande, au cas où le maire venait à abandonner et afin de constituer des réserves pour une potentielle GE.

J'ai aussi contacté ladite Diaconnesse d'Agen afin de lui proposer mon aide et mes conseils.

Y a t il un concordat valable pour la Guyenne ? Qui me conseilleriez vous pour le Conseil Diocèsain ? Quelles sont les relations avec l'Archevêché de Bordeaux ?

Que le Très Haut nous protège !

Frère Théo
Citation :

De Eloin Date d'envoi Le 31 Octobre 1466 à 12h09
Objet Re: Mettre l'argent du Diocèse à l'abri
Expire le 18 Novembre 2018
Mon frère,

J'avais ouï des rumeurs concernant l'évesque de Limoges, en effet, mais il s'en était défendu à l'Assemblée des Evêques de France lorsque la question luy fut posée voici quelques semaines. Dauna Vera avait écrit une lettre publique pour dénoncer ce comportement et le fait qu'il était plus souvent en voyage que dans son diocèse, mais, plutôt que déposer plainte à l'Inquisition et attendre qu'enquête soit menée, elle a préféré s'allier au comte réformé pour piller le diocèse. Nous ne sommes plus à l'abri de la colère des représentants du pouvoir temporel, désormais, il faut donc estre prudent. Et vous avez raison sur le fait que les réformés s'installent volontiers là où l'évêque en place est décrié pour ses mauvaises actions, ses absences, ou lorsqu'il n'y a pas d'évêque du tout.

Pour ce qui est des Guyennois, frère Bardieu serait sans doute plus à même de vous renseigner plus que moy, mais je pense pouvoir affirmer que le duc Jeroen d'Arnwald et la duchesse Missanges sont dignes de confiance et de pieuses personnes. Le duc Angat d'Ailhas fut à un moment donné du côté de l'Eglise, mais il a retourné sa veste lorsque l'alliance commerciale avec Ste-Illinda pour le commerce des simples liés au prestige ducal fut révélée en place publique. Je vous conseillerai de vous méfier de l'actuelle duchesse, Féedicioula, elle déclama des propos très durs envers les religieux lors de la dernière discussion entre le duché et l'ordre cistercien concernant un possible déménagement de l'abbaye en Périgord. Dauna Shalee a également eu des remarques désagréables, pour le reste, la plupart sont dans l'optique d'au mieux l'indifférence vis-à-vis de l'Eglise, au pire une critique acerbe des actions entreprises si elles ne conviennent pas. Par contre, comme toujours, ils sont les premiers à râler lorsque le confessionnal est fermé...
Quant à représenter une menace, je pense que si le conseil avait voulu intenter quelque chose à l'encontre de l'archevêché de Bordeaux, il l'aura déjà fait. Le diocèse d'Agen a surtout à craindre de la Memento qui n'est pas loin, mais qui se trouve à plusieurs jours de chevauchée de Bordeaux. Il faudrait vraiment un gros problème pour que le duché envoie une armée à l'assaut de la cathédrale d'Agen.
J'avais personnellement demandé l'autorisation d'établissement d'une GE à Bordeaux, cela me fut refusé, au motif officiel que les maréchaux s'en sortaient très bien pour défendre les villes et qu'en défendant les murailles, des cités, ils défendaient automatiquement les édifices religieux à l'intérieur des murs. J'ai cependant deviné que la présence d'une armée religieuse déplaisait à certains, même si cela ne me fut point dit directement. Mais vous avez raison de constituer des réserves, cela peut toujours estre utile, et c'est mieux que de l'argent qui dormirait au fond d'un coffre.

Il n'y a plus de Concordat en Guyenne depuys le règne d'Eusaïs le Fol, la Guyenne fut l'une des premières provinces à signer l'Ordonnance du Mans et a resigné sans hésiter celle de Tours. J'ai moy-mesme proposé un concordat à mon arrivée à l'archevêché de Bordeaux, j'obtins une fin de non-recevoir. Le duc Jeroen n'y était point personnellement opposé, mais le conseil dans son ensemble ne voulait pas remettre en cause la liberté de culte obtenue par l'Ordonnance, même s'il n'y a plus beaucoup de réformés actifs en Guyenne.
Pour le conseil diocésain, vous pouvez demander à Horobi, même s'il est possible qu'elle se retire à Ste-Illinda, elle aussi, elle est aussi âgée que moy je crois bien. Le père Manu_rcs n'est plus très actif, j'ignore s'il accepterait de reprendre une charge. Peut-être proposer à la diaconesse d'Agen, une fois sa formation bien entamée ? Je ne vois pas d'autre nom pour le moment, Agen est un diocèse bien calme et j'ai été agréablement surprise de constater que soeur Ecatherinna n'avait pas candidaté uniquement par hasard, comme c'est le cas dans d'autres contrées.


Pieusement,
Eloin B.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://constantindenoldor.forumgratuit.org
Admin
Admin


Messages : 457
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Comptes Diocésains   Mer 7 Nov - 9:19

4000 écus mis à l'abri.

Le 07/11/1466 achat de 10 bouteilles de lait à 11 écus pièces.

Soit 110 écus.
Donc reste diocèse 07/11/1466 : 3890 écus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://constantindenoldor.forumgratuit.org
 
Comptes Diocésains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Définition des taxes, comptes Achat et Vente
» Rapport Liste des comptes avec transactions...
» Annuler transfert comptes fournisseur
» Etats de comptes clients
» comptes fournisseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliothèque Constantinienne :: Bibliothèque :: Autre chose :: Diocèse d'Agen-
Sauter vers: